L'accord entre Fiat Chrysler et l'UAW en passe d'être ratifié

jeudi 22 octobre 2015 07h52
 

DETROIT, 22 octobre (Reuters) - Les membres du puissant syndicat américain de l'automobile United Auto Workers (UAW) ont massivement approuvé le projet de convention collective conclu entre leurs représentants et Fiat Chrysler Automobiles (FCA), montrent les premiers résultats du scrutin publiés par les sites internet de certaines sections locales.

L'UAW doit publier dans la journée de jeudi les résultats définitifs de ce vote de ratification, qui pourrait influencer l'issue des discussions en cours chez General Motors et Ford.

Dans certaines sections, le projet a été approuvé par plus de 80% des suffrages exprimés, notamment dans celles de Kokomo (Indiana) et Belvidere (Illinois), qui regroupent près d'un tiers des 40.000 salariés de FCA membres de l'UAW.

Le mois dernier, une première version de l'accord avait été rejetée par 65% des salariés qui avaient participé au scrutin.

Si le nouveau texte est ratifié, l'UAW devrait annoncer prochainement son intention de conclure un nouvel accord avec GM ou Ford.

La nouvelle convention facilite entre autres l'accession des salariés à l'échelon supérieur de l'échelle salariale "à deux vitesses" en vigueur depuis 2007 au sein de FCA aux Etats-Unis, les salariés recrutés depuis lors étant moins bien payés que ceux qui étaient déjà dans l'entreprise avant cette année-là.

Si elle est approuvée, un nouvel embauché touchera 17 dollars de l'heure et pourra atteindre en huit ans l'échelon supérieur de la grille, lui-même porté à 30 dollars l'heure contre 25 dollars aujourd'hui. (Bernie Woodall; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)