** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

jeudi 22 octobre 2015 07h29
 

PARIS, 22 octobre (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en légère baisse jeudi dans le sillage de Wall Street, à l'ouverture d'une séance qui sera animée par de nombreuses publications de résultats de sociétés mais surtout par la conférence de presse de la Banque centrale européenne (BCE).

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait perdre jusqu'à 0,4% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,3% et le FTSE à Londres 0,4%.

La Bourse de Tokyo est dans le rouge à moins d'une heure de la clôture, l'indice Nikkei perdant 0,66%, la prudence s'imposant avant la réunion de la BCE. Les marchés chinois reprennent un peu de terrain après la chute de près de 3% subie mercredi.

Wall Street a fini en repli, tirée par les secteurs de l'énergie et de la pharmacie, ce dernier compartiment souffrant de la chute de plus de 19% de Valeant Pharmaceuticals.

Alors que la hausse des marchés actions ces dernières semaines a été alimentée entre autres par l'espoir de nouvelles mesures de soutien des grandes banques centrales, les déclarations de Mario Draghi, le président de la BCE, lors de sa conférence de presse à partir de 12h30 GMT seront suivies avec attention, dans l'espoir qu'il prépare le terrain à une prochaine extension du programme d'assouplissement quantitatif (QE) de l'institution. Aucune mesure concrète ne devrait toutefois être annoncée ce jeudi.

"Nous pensons que la BCE va signaler qu'elle reste prête à agir si nécessaire et que la porte est ouverte à un assouplissement accru, mais plus probablement lors des réunions de décembre ou de janvier", écrivent les économistes de JPMorgan dans une note.

La réunion de la BCE sera suivie la semaine prochaine par celles de la Fed et de la Banque du Japon; les marchés suivront aussi la réunion du comité central du Parti communiste chinois (PCC).

L'attentisme prévaut aussi sur le marché des changes et l'euro est pratiquement inchangé, autour de 1,1335 dollar. Le pétrole est en légère hausse mais le Brent reste proche du plus bas de trois semaines touché mercredi à 47,50 dollars le baril.

  Suite...