Areva-2.700 emplois supprimés en France sur la base du volontariat

mardi 20 octobre 2015 20h12
 

PARIS, 20 octobre (Reuters) - Au lendemain de la signature de l'accord sur l'emploi par quatre syndicats d'Areva , le spécialiste du nucléaire a précisé mardi que sa réorganisation se traduirait par la suppression de 2.700 postes en France d'ici à 2017.

"Au total, les projets portent sur la suppression de 2.700 postes en France d'ici à 2017, en ligne avec l'objectif de 3.000 à 4.000 suppressions de postes annoncé en mai dernier, du fait des départs déjà enregistrés hors plan depuis le début de l'année", indique Areva dans un communiqué.

Le plan de sauvegarde de l'emploi sera déployé "sans jamais dévier de ses principes : le recours au volontariat, la préservation des compétences industrielles, la poursuite du dialogue avec les salariés et leurs représentants", ajoute le groupe.

En mai dernier, Areva avait annoncé son intention de supprimer entre 5.000 et 6.000 postes au niveau mondial sur trois ans, dont 3.000 à 4.000 en France, dans le cadre d'un plan de compétitivité et de mesures d'économies à hauteur d'un milliard d'euros à l'horizon 2017.

L'accord de gestion de l'emploi signé lundi par quatre syndicats d'Areva repose sur le recours exclusif au volontariat des salariés jusqu'à la fin du plan, soit octobre 2017.

Le communiqué : bit.ly/1ZUCrYs (Noëlle Mennella, édité par Patrick Vignal)