October 20, 2015 / 8:29 PM / 2 years ago

LEAD 2-Wall Street change peu après des résultats contrastés

4 MINUTES DE LECTURE

(Actualisé avec dollar, Treasuries)

* Le Dow perd 0,08%, le S&P-500 0,14%, le Nasdaq 0,5%

NEW YORK, 20 octobre (Reuters) - La Bourse de New York a terminé mardi sans grand changement, des résultats bien accueillis pour Verizon et United Technologies équilibrant ceux, mal reçus, publiés la veille par IBM.

L'indice Dow Jones a perdu 13,43 points, soit 0,08%, à 17.217,11 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, a reculé de 0,14% à 2.030,77 points et le Nasdaq Composite a cédé 0,5% à 4.880,97 points.

Aux valeurs, United Technologies s'est adjugé 3,88% malgré l'annonce d'un bénéfice trimestriel en recul et après l'annonce d'un plan de rachat d'actions d'un montant de 12 milliards de dollars (10,5 milliards d'euros).

Verizon a pris 1,2% après avoir annoncé une hausse de 5% de son chiffre d'affaires trimestriel grâce à l'effet d'appel sur les abonnés sans forfait d'intéressantes promotions. Le premier opérateur mobile américain a dit viser une hausse de 3% au moins de son chiffre d'affaires annuel.

Les informations faisant état de discussions concernant un rachat du spécialiste des mémoires informatiques SanDisk par le fabricant de disques durs Western Digital profitent au titre du premier, qui avance de 4,43% tandis que l'action du second abandonne 6,99%.

IBM a cédé 5,75% au lendemain de l'annonce d'une 14e baisse consécutive de son chiffre d'affaires trimestriel.

Egalement à la baisse, l'indice sectoriel des valeurs pharmaceutiques du S&P, qui a perdu 1,52% avec des reculs de 3,62% pour Allergan < AGN.N> et 1,45% pour Pfizer .

Pénalisé par ses résultats trimestriels, Harley-Davidson accuse un recul de 13,9%.

Yum Brands profite en revanche de l'annonce de son intention de scinder ses activités en Chine sous la pression d'un actionnaire activiste et gagne 1,84%.

Le climat général reste à la prudence alors que les réunions de politique monétaire de banques centrales vont se succéder jusqu'à la fin du mois : la Banque centrale européenne (BCE) jeudi, la Réserve fédérale américaine les 27 et 28 octobre et la Banque du Japon (BoJ) le 30 octobre.

Les intervenants de marché ont pu constater que la reprise du marché immobilier s'était poursuivie aux Etats-Unis en septembre, les mises en chantier ayant progressé plus que prévu le mois dernier.

Cet indicateurs a fait grimper les rendements des Treasuries à 10 ans, qui ont atteint un plus haut de plus d'une semaine à 2,079%.

Sur le marché des changes, le dollar a légèrement reculé face à un panier de devises de référence et notamment face à l'euro après des propos de responsables de la Banque centrale européenne suggérant que le programme d'assouplissement quantitatif mis en place par l'institut d'émission ne devrait pas être modifié à court terme.

Le marché est surtout animé par les publications des entreprises en pleine saison de résultats trimestriels. Ils devraient signaler en moyenne pour les sociétés du S&P-500 une baisse de 3,9% du bénéfice et un recul de 3,8% du chiffre d'affaires, selon les données Thomson Reuters. (Chuck Mikolajczak; Patrick Vignal pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below