RPT-La France a l'aval prudent du Japon sur Renault-Nissan-sces

mercredi 21 octobre 2015 06h00
 

(Répétition de la dépêche transmise mardi en fin d'après-midi)

par Gilles Guillaume et Maki Shiraki

PARIS/TOKYO, 20 octobre (Reuters) - La France s'est assuré l'accord prudent du Japon dans sa démarche de renforcer son influence chez Renault, ont dit à Reuters plusieurs sources au fait du dossier, en dépit des mises en garde de Carlos Ghosn sur un risque de déséquilibre de l'alliance avec Nissan.

L'initiative de l'Etat français d'augmenter sa participation dans Renault a fait l'objet d'un échange de lettres entre les ministres de l'Economie des deux pays et a à nouveau été discutée lors d'une visite d'Emmanuel Macron à Tokyo ce mois-ci, a-t-on indiqué de sources gouvernementales.

Bien que décrite comme provisoire, cette montée au capital de Renault permettra à l'Etat français, investisseur de long terme, d'accroître de façon permanente son pouvoir au sein du groupe automobile en avril prochain par l'octroi de droits de vote doubles, en vertu de la loi Florange.

Le 1er juin, dans sa réponse à Emmanuel Macron, Yoichi Miyazawa, alors ministre de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie, a décrit l'initiative française comme une décision "en conformité avec le processus de la loi", a dit à Reuters une personne au fait du dossier.

Deux autres sources, à Paris et à Tokyo, ont confirmé l'échange de lettres avec Yoichi Miyazawa, remplacé au sein du gouvernement japonais lors d'un remaniement ministériel ce mois-ci.

"Depuis le début, on a pris soin d'informer les autorités japonaises. Il y a eu des échanges par plusieurs voies, notamment par lettre, et on n'a pas ressenti de difficulté du gouvernement japonais", a dit une source proche du gouvernement français.

"Le sujet a été évoqué aussi lorsque le Premier ministre (Manuel Valls) et Emmanuel Macron sont allés au Japon (du 3 au 5 octobre, NDLR). Et là encore les homologues japonais ont dit que c'était une affaire entre entreprises. C'était la même tonalité."   Suite...