Une offre pour les créanciers de Heta avant la fin d'année-sce

mardi 20 octobre 2015 17h15
 

VIENNE, 20 octobre (Reuters) - Les créanciers de Heta , la structure de défaisance de la banque Hypo Alpe Adria, devraient se voir soumettre une offre d'ici à la fin de l'année, a déclaré mardi un conseiller du gouvernement fédéral autrichien.

Hypo a été nationalisée en 2009 après avoir connu une phase d'expansion accélérée qui s'est soldée par une faillite. Ses actifs sont liquidés par Heta et ce dossier constitue un fardeau persistant pour le gouvernement autrichien et les finances publiques.

L'Autriche a conclu un accord avec le Land de Bavière, actionnaire majoritaire de Hypo Alpe Adria. Vienne tente par ailleurs de favoriser un arrangement entre la Carinthie, province autrichienne qui abritait le siège social de Hypo et avait garanti la dette de la banque à hauteur d'environ 11 milliards d'euros, et les créanciers de sa "bad bank".

Selon un conseiller d'ABBAG, la structure publique mise sur pied pour tenter de régler le dossier et agissant au nom de Vienne, ces créanciers devraient probablement se voir soumettre une offre avant la fin de l'année.

Ce conseiller a répondu "cela serait l'objectif" à des journalistes qui lui demandaient si une offre serait faite cette année, sans plus de précisions.

Il a expliqué que la procédure devrait ensuite s'avérer relativement rapide, les créanciers disposant d'un délai de quatre semaines pour répondre à la proposition.

Selon une loi approuvée par le parlement autrichien, si les deux tiers des créanciers acceptent les conditions de l'offre qui leur est soumise, l'accord s'appliquera automatiquement à l'ensemble des détenteurs d'obligations, y compris les récalcitrants. (Francois Murphy et Alexandra Schwarz-Goerlich; Myriam Rivet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)