SanDisk discute d'un possible rachat par Western Digital-presse

lundi 19 octobre 2015 23h45
 

19 octobre (Reuters) - Le fabricant de mémoires informatiques SanDisk est en discussions avancées en vue de son rachat par le spécialiste des disques durs Western Digital, rapporte lundi l'agence Bloomberg.

Les deux groupes pourraient aboutir à un accord dès cette semaine, ajoute-t-elle en citant des sources proches du dossier.

L'action SanDisk gagnait 8,4% dans les transactions hors séance lundi après la publication de l'article. Le groupe affichait à la clôture de la séance sur le Nasdaq une capitalisation d'environ 14,3 milliards de dollars (12,6 milliards d'euros).

Western Digital cédait près de 2%.

Western Digital s'est refusé à tout commentaire. SanDisk n'a pas répondu dans l'immédiat à une demande de commentaire.

Bloomberg avait rapporté le 13 octobre que Micron Technology avait lui aussi engagé des discussions avec SanDisk en vue d'une éventuelle acquisitions. Le cours de SanDisk a progressé de 16,6% depuis.

Tout accord sur le contrôle de SanDisk nécessiterait le feu vert préalable de Toshiba, dont SanDisk utilise les usines pour fabriquer ses puces et auquel il est lié par des accords de partage de brevets.

Des analystes jugent plus probable que Toshiba accepterait plus facilement un rachat de SanDisk par Western Digital, Micro étant concurrent du japonais dans les mémoires.

Western Digital, dont la capitalisation avoisine 22 milliards de dollars, devrait recevoir quatre milliards de dollars de liquidités du chinois Tsinghua Holdings, à condition que la transaction soit acceptée par les autorités américaines.

SanDisk, qui doit publier ses résultats trimestriels mercredi, est affaibli par la chute des prix des mémoires et l'accumulation de stocks d'invendus.

(Arafty S Nair à Bangalore; Marc Angrand pour le service français)