Banques-Légère hausse des exigences de fonds propres par le MSU

lundi 19 octobre 2015 16h10
 

FRANCFORT, 19 octobre (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a, en moyenne, légèrement relevé le seuil de fonds propres minimaux auquel seront soumises les grandes banques de la zone euro dont elle assure la surveillance, a déclaré lundi la présidente de l'organe de supervision de la BCE.

Le Mécanisme de supervision unique (MSU) de la BCE, qui assure le contrôle des banques à l'échelon européen, fixe les exigences additionnelles en fonds propres (décrites sous le terme de "Pilier 2") qui s'imposeront à chacune des banques relevant de sa sphère d'influence en 2016.

Il détermine également des "matelas" supplémentaires de capital pour les banques d'envergure internationale.

"Nous pouvons d'ores et déjà dire que les exigences de fonds propres du Pilier 2 envisagées pour les établissements (de taille) significative pour le MSU en 2016 sont légèrement supérieures à celles de 2015, de l'ordre de 30 points de base en moyenne", a déclaré à des eurodéputés Danièle Nouy.

"En complément du Pilier 2, l'introduction progressive de systèmes d'amortissement va requérir environ vingt points de base supplémentaires en capital." (Francesco Canepa; Myriam Rivet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)