October 19, 2015 / 7:09 AM / 2 years ago

RPT-LEAD 1-Hollande voit la croissance à 1,1%, le chômage finira par baisser

3 MINUTES DE LECTURE

PARIS, 19 octobre (Reuters) - François Hollande a déclaré lundi que la croissance économique atteindrait 1,1% cette année en France, soit un peu mieux que le 1,0% prévu par le gouvernement, et que le chômage finirait pas reculer, sans faire de pronostic sur la date de cette baisse.

Sur RTL, le président français a annoncé en outre qu'il proposerait des mesures pour faciliter l'accession à la propriété, en soulignant que la déprime du secteur de la construction tirait la croissance du pays à la baisse.

"L'Europe va mieux, la France aussi, nous allons faire 1,1% de croissance" cette année, a dit le chef de l'Etat.

L'Insee a revu début octobre sa prévision de croissance de l'économie française pour cette année, à 1,1%, soit 0,1 point de moins que sa prévision de juin.

Le projet de budget de l'Etat pour 2016 est quant à lui construit sur une prévision de croissance de 1,5% l'an prochain.

Prié de dire quand le chômage baisserait, François Hollande a répondu : "Quand la croissance sera là et je pense qu'elle commence à se rendre plus robuste, il y aura nécessairement une baisse du chômage."

"Je suis lié à cette obligation de résultat : le chômage doit baisser et la croissance doit être la plus forte possible", a ajouté le chef de l'Etat qui a fait du recul du chômage une condition pour se présenter à l'élection présidentielle de 2017.

"Toutes les réformes que je mène, toutes les actions que j'engage, c'est pour la croissance, pour l'emploi et pour la préparation de l'avenir", a-t-il poursuivi.

Dans ce contexte, il a indiqué qu'il ferait prochainement des propositions pour faciliter l'accession à la propriété immobilière.

"On va encore prendre des dispositions pour que l'accession à la propriété, ça intéresse beaucoup de nos concitoyens, notamment ce qu'on appelle les primo accédants, puisse être facilité. Je ferai des propositions dans cette direction", a-t-il dit.

En abaissant sa prévision de croissance pour cette année, l'Insee avait souligné que le principal frein au décollage de l'activité en France restait le secteur de la construction.

L'atonie de ce secteur constituera le principal facteur du retard de la reprise en France par rapport aux autres pays de la zone euro, avait ajouté l'institut. (Jean-Baptiste Vey, édité par Yann Le Guernigou)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below