La croissance chinoise au plus bas depuis 2009

lundi 19 octobre 2015 05h00
 

par Kevin Yao

PEKIN, 19 octobre (Reuters) - La croissance économique de la Chine est tombée au troisième trimestre sous 7% en rythme annuel pour la première fois depuis la crise financière mondiale, un ralentissement qui, bien qu'un peu moins marqué qu'escompté, plaide pour de nouvelles mesures de soutien.

Le produit intérieur brut (PIB) n'a progressé que de 6,9% au troisième trimestre, a annoncé lundi le Bureau national des statistiques, un chiffre légèrement supérieur aux prévisions de 50 économistes interrogés par Reuters qui tablaient en moyenne sur 6,8%.

Le Bureau des statistiques a qualifié ce chiffre de "raisonnable" même s'il a noté la persistance d'une pression baissière sur la deuxième économie mondiale. La Chine va conserver une croissance stable dans les prochaines années, a assuré son porte-parole, Sheng Laiyun.

En rythme trimestriel, le PIB a progressé de 1,8%, battant le consensus (+1,7%), tandis que la croissance du deuxième trimestre a été révisée à +1,8% contre +1,7%.

Les indicateurs mensuels publiés parallèlement au PIB ont en revanche déçu les attentes, signe que le ralentissement de l'économie chinoise n'est pas terminé malgré les efforts des autorités pour écarter le risque d'un atterrissage brutal.

La croissance des investissements en capital fixe a ainsi plafonné à 10,3% en rythme annuel entre janvier et septembre, contre 10,9% le mois précédent et un consensus de 10,8%.

La production industrielle a également ralenti à 5,7%, alors qu'elle était attendue à 6,0% après 6,1% en août.

Seules les ventes au détail ont enregistré un léger mieux à 10,9% par rapport au mois précédent comme au consensus (+10,8%).   Suite...