France-EDF pour des hausses de tarifs "régulières" et "acceptables"

dimanche 18 octobre 2015 12h16
 

PARIS, 18 octobre (Reuters) - EDF demandera chaque année des hausses "acceptables" des tarifs de l'électricité en France afin de maintenir et rénover son parc nucléaire, a déclaré dimanche son PDG.

Les tarifs réglementés de l'électricité ont augmenté de 2,5% au 1er août dernier, soit une facture annuelle moyenne de 700 euros pour les foyers français, alors que la Commission de régulation de l'énergie avait préconisé une hausse comprise entre 3,5% et 8% pour compenser l'insuffisance des hausses ces dernières années.

"Des augmentations fortes aujourd'hui, alors que notre pays est sans inflation, sont-elles acceptables? Je ne le crois pas", a justifié Jean-Bernard Lévy au "Grand Rendez-vous" Europe 1-Le Monde-iTELE.

Pour autant des hausses régulières et limitées seront nécessaires les années qui viennent, a-t-il plaidé.

"Le parc nucléaire est encore jeune, mais avec le temps qui passe, il va falloir un petit peu plus d'argent pour le rénover, pour le maintenir, pour en allonger la durée de vie. Donc il faut augmenter un petit peu les tarifs chaque année", a expliqué le dirigeant de l'électricien public.

"Nous allons demander régulièrement des hausses acceptables", a-t-il ajouté.

Les tarifs de l'électricité sont révisés annuellement.

"Dans tous nos plans, les ménages français vont continuer à payer moins cher (...) que les ménages belges, italiens et a fortiori allemands", a-t-il affirmé.

Jean-Bernard Lévy a assuré par ailleurs qu'aucune pénurie d'électricité ne menaçait pour l'hiver prochain.

"Il n'y aura pas de blackout en France", a-t-il dit. (Sophie Louet)