Cameron croit à un "âge d'or" dans les relations GB-Chine

dimanche 18 octobre 2015 01h48
 

LONDRES, 18 octobre (Reuters) - Les relations entre la Chine et la Grande-Bretagne connaissent une sorte d'"âge d'or" qui peut profiter à leurs liens commerciaux, a déclaré le Premier ministre britannique David Cameron avant la visite d'Etat que doit effectuer à partir de lundi le président chinois Xi Jinping.

Ces propos font écho à ceux tenus par l'ambassadeur de Chine en Grande-Bretagne, Liu Xiaoming, selon lequel la visite de Xi Jinping du 19 au 23 octobre marquera le début d'un "âge d'or" dans les relations bilatérales.

"Ce sera un moment très important dans les relations sino-britanniques, qui sont très bonnes, quelque chose comme un âge d'or dans notre relation", a dit David Cameron à la télévision centrale chinoise.

"Le changement que nous allons observer porte à l'évidence sur l'investissement dans nos infrastructures, sur les entreprises chinoises qui embauchent des gens et qui créent des emplois. Mais je pense que c'est aussi une grande victoire pour la Chine d'avoir accès à un pays qui est un membre de premier plan de l'UE et qui jouit de nombreux autres contacts et rôles à travers le monde", a-t-il poursuivi.

Le Premier ministre britannique veut renégocier les termes de l'appartenance de la Grande-Bretagne à l'Union européenne avant d'organiser d'ici fin 2017 un référendum sur le maintien ou la sortie du pays du bloc communautaire.

Selon des diplomates, la Chine s'inquiète des conséquences d'une éventuelle sortie de la Grande-Bretagne de l'UE, les Britanniques étant d'ardents défenseurs du libre-échange, et d'un affaiblissement du bloc européen qu'elle perçoit comme un contrepoids essentiel aux Etats-Unis sur la scène internationale.

Malgré ces inquiétudes, la visite d'Etat de Xi Jinping devrait se dérouler dans une atmosphère cordiale. Elle sera notamment marquée par un banquet officiel organisé par la reine Elizabeth au palais de Buckingham.

ANNONCE PEU PROBABLE SUR HINKLEY POINT   Suite...