AVANT-PAPIER-La croissance chinoise attendue au plus bas depuis 2009

vendredi 16 octobre 2015 11h26
 

par Kevin Yao

PEKIN, 16 octobre (Reuters) - La croissance économique de la Chine devrait être tombée au troisième trimestre sous 7% en rythme annuel pour la première fois depuis la crise financière mondiale, un ralentissement qui plaiderait pour de nouvelles mesures de soutien mais risquerait d'ajouter à l'inquiétude des investisseurs.

Les autorités de Pékin peinent en effet depuis plusieurs mois à convaincre les marchés mondiaux de leur capacité à piloter efficacement l'économie après la dévaluation surprise du yuan en août, coup d'envoi d'une période de turbulences sur les places financières.

S'il s'efforce d'écarter le risque d'un atterrissage brutal, le gouvernement reconnaît lui-même que la deuxième économie mondiale entre dans une phase de croissance plus lente après un quart de siècle d'expansion galopante.

Au troisième trimestre, le produit intérieur brut (PIB) devrait avoir progressé de 6,8% par rapport à la même période de l'an dernier, après +7% au deuxième trimestre, selon une enquête de Reuters auprès de 50 économistes.

Il s'agirait du chiffre le plus faible enregistré depuis le premier trimestre 2009, lorsque la croissance était tombée à 6,2%. Pour autant, il resterait loin de traduire un véritable coup de frein brutal au développement économique chinois.

La prévision la plus haute recueillie lors de l'enquête est de 7,2%, la plus basse de 6,4%. Mais certains économistes estiment que la croissance réelle pourrait être bien inférieure à celle affichée, les statistiques officielles étant à leurs yeux peu crédibles.

Au-delà de la fiabilité des chiffres, le débat devrait porter principalement sur la nécessité d'un ajustement de la politique économique et de la politique monétaire.

"Nous nous attendons à ce que le gouvernement maintienne une politique monétaire souple et augmente les dépenses budgétaires face au ralentissement de l'économie", disent ainsi les économistes de la banque d'investissement China International Capital Corp (CICC) dans une note.   Suite...