Les discussions entre GB et Chine sur Hinkley Point avancent

jeudi 15 octobre 2015 17h11
 

LONDRES, 15 octobre (Reuters) - Les discussions en cours sur la participation de deux groupes chinois au financement de la centrale nucléaire britannique d'Hinkley Point, un projet piloté par la filiale locale d'EDF, ont enregistré d'importants progrès, a déclaré jeudi l'ambassadeur chinois en Grande-Bretagne, à quelques jours d'une visite officielle du président Xi Jinping.

Plusieurs accords bilatéraux devraient être annoncés au cours de ce voyage officiel, prévu du 19 au 23 octobre, mais il n'est pas encore certain qu'un contrat concernant Hinkley Point en fera partie, a précisé Liu Xiaoming à la presse.

EDF a déclaré récemment espérer conclure d'ici la fin du mois un accord commercial avec China General Nuclear Corp et China National Nuclear Corp en vue de la construction des deux réacteurs de type à Hinkley Point, dans le sud-ouest de l'Angleterre.

Le coût du projet est estimé à 16 milliards de livres (21,6 milliards d'euros).

Les deux groupes chinois pourraient en prendre 30% à 40% mais les discussions sur leur participation ont pris plus de temps que prévu.

"Des progrès substantiels ont été réalisés concernant l'énergie nucléaire", a dit Liu Xiaoming. "Je ne peux pas assurer à 100% qu'il y aura une cérémonie de signature pendant cette visite", a-t-il toutefois précisé.

(Kate Holton; Marc Angrand pour le service français)