Natixis s'engage à cesser tout financement associé au charbon

jeudi 15 octobre 2015 11h06
 

PARIS, 15 octobre (Reuters) - La banque Natixis, filiale du groupe mutualiste BPCE, a pris l'engagement jeudi de cesser tout financement associé à l'industrie du charbon.

"Natixis prend l'engagement de ne plus financer de centrales électriques au charbon et de mines de charbon thermique dans le monde entier, en l'état actuel des technologies", a annoncé Natixis dans un communiqué où il "s'engage également à ne plus accepter de nouveaux mandats de conseil ou d'arrangement liés à de tels financements."

La banque indique aussi qu'elle ne financera pas non plus les sociétés dont "l'activité repose à plus de 50% sur l'exploitation de centrales électriques au charbon ou de mines de charbon thermique."

Natixis précise que son activité dans ce domaine en termes de produit net bancaire était déjà marginale.

Cette annonce intervient alors que l'énergéticien Engie a annoncé mercredi qu'il ne construirait plus de nouvelles centrales au charbon.

Le Premier ministre, Manuel Valls, a annoncé le 10 septembre la suppression des aides publiques françaises à l'exportation de centrales au charbon qui ne sont pas dotées de dispositifs de capture et de stockage du dioxyde de carbone (CO2). (Julien Ponthus, édité par Matthieu Protard)