Wall Street ouvre à l'équilibre après des résultats de banques

mercredi 14 octobre 2015 15h59
 

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

14 octobre (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert mercredi sans grand changement après la publication de résultats trimestriels contrastés par les deux premières banques américaines par les actifs, JPMorgan et Bank of America .

Le marché a pris connaissance par ailleurs sans trop d'émotion d'une légère progression des ventes au détail au mois de septembre aux Etats-Unis.

L'indice Dow Jones prend 11,83 points peu après l'ouverture, soit 0,07%, à 17.070,96. Le Standard & Poor's 500 , plus large, gagne 0,18% à 2.007,23 et le Nasdaq Composite avance de 0,4% à 4.815,67.

JPMorgan, première banque américaine par les actifs, perd autour de 2% dans les premiers échanges après avoir annoncé mardi un produit net bancaire en recul de 6,4%, conséquence des taux d'intérêt bas et de conditions difficiles pour le trading.

Bank of America progresse en revanche de 1,8% après avoir fait état d'un bénéfice net au troisième trimestre de 4,07 milliards de dollars, soit 37 cents par action, contre une perte de 470 millions (4 cents) un an auparavant, imputable à une charge juridique de 5,6 milliards de dollars.

Intel plonge de 3,5% après l'annonce de prévisions pour la fin de l'année jugées décevantes.

TripAdvisor bondit de près de 24% après l'annonce d'un partenariat avec Priceline (-0,3%) aux termes duquel les principales marques de réservation en ligne de Priceline, dont Booking.com, vont intégrer la plate-forme de réservation instantanée de TripAdvisor.

SanDisk grimpe de 13%. Selon Bloomberg, le fabricant de produits informatiques discute avec Micron Technology (+4%) et Western Digital (+0,1%) en vue d'une possible vente.

Wall Street prendra connaissance à 18h00 GMT, soit deux heures avant la clôture, du "Livre beige" de la Réserve fédérale, un rapport sur la conjoncture économique aux Etats-Unis qui sera lu avec attention à la recherche d'indices sur le moment que choisira la Fed pour relever ses taux d'intérêt. (Abhiram Nandakumar; Patrick Vignal pour le service français)