France-Nouveau report de la justice dans le dossier de la SNCM

mercredi 14 octobre 2015 15h54
 

* Baja Ferries obtient un délai pour présenter son offre

* Son principal concurrent regrette ce nouveau délai

* La direction de la SNCM parle de "surprise"

MARSEILLE, 14 octobre (Reuters) - Le tribunal de commerce de Marseille a renvoyé mercredi au 28 octobre l'audience qui doit lui permettre d'examiner les offres de reprise pour la compagnie maritime SNCM placée en redressement judiciaire en novembre dernier.

Ce report, de nouveau demandé par le procureur de la République Brice Robin, est assorti d'une possible "amélioration des offres", ce qui n'était pas le cas dans le précédent renvoi.

Corsica Maritima, un consortium d'entreprises corses qui faisait figure de favori après le retrait de l'offre du spécialiste du froid STEF (voir ), a peu apprécié cette décision.

"C'est un renvoi qui n'a pas de justification juridique rationnelle. On change la règle en cours de jeu, il doit bien y avoir quelqu'un que cela arrange " a dénoncé Olivier de Juvigny, son avocat.

Ce nouveau délai pourrait permettre à Baja Ferries, qui devait reprendre les liaisons de la SNCM sur le Maghreb dans la défunte offre conjointe avec STEF, de peaufiner son positionnement sur l'ensemble des activités de la compagnie.

"La raison a parlé. Ce n'est pas une victoire, c'est juste la loi qui est respectée", a dit le président de Baja Ferries, Daniel Berrebi, à la sortie du tribunal. "Nous sommes le seul armateur de ferries qui a les moyens financiers de reprendre la SNCM."   Suite...