France-Débat rouvert sur indépendance et pluralisme des médias

mercredi 14 octobre 2015 14h38
 

* Des mesures réglementaires ou législatives envisagées

* La concentration des médias n'est pas en soi mise en cause

* Le débat concerne essentiellement à ce stade l'audiovisuel

PARIS, 14 octobre (Reuters) - La ministre de la Culture, Fleur Pellerin, veut "ouvrir une discussion" sur l'indépendance des journalistes et le pluralisme de la presse face à la concentration actuelle des médias en France, a déclaré mercredi le porte-parole du gouvernement.

Selon des sources parlementaires et proches du gouvernement, des pistes réglementaires et législatives sont envisagées pour élargir les missions du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) et renforcer les garanties dans ce domaine.

"C'est un sujet très important, on doit assurer cette garantie de liberté. (Fleur Pellerin) ouvre ce débat, je ne sais pas quelles en seront les conclusions", a dit Stéphane Le Foll lors du compte rendu du conseil des ministres.

Il s'agit de "regarder la situation que nous rencontrons aujourd'hui" et de "garantir la liberté" et "l'équilibre de la presse dans tous les secteurs", a-t-il ajouté. "Sur ce sujet, les négociations, les discussions sont ouvertes."

Interpellée ces derniers temps sur la reprise en main de Canal+ par le milliardaire breton Vincent Bolloré, Fleur Pellerin a finalement fait savoir qu'elle réfléchissait à des évolutions législatives ou réglementaires, sans toutefois remettre en cause le mouvement de concentration lui-même.

"Sur le plan économique, la France a besoin de groupes multimédias solides et dynamiques, des fleurons capables d'affronter la compétition internationale", a-t-elle ainsi dit le 3 octobre au Figaro. "Mais je veux aussi qu'il puisse y avoir des garanties sur le pluralisme et la liberté d'expression."   Suite...