LEAD 1-E.ON vend des actifs dans le mer du Nord à Fridman

mercredi 14 octobre 2015 12h27
 

(Actualisé avec détails, contexte)

FRANCFORT, 14 octobre (Reuters) - E.ON a annoncé mercredi la cession de son activité exploration et production en mer du Nord norvégienne au fonds LetterOne du milliardaire russe Mikhaïl Fridman pour environ 1,6 milliard de dollars (1,4 milliard d'euros), poursuivant ainsi sa vente d'actifs avant une scission l'année prochaine de ses activités gazières et pétrolières restantes.

A la suite de cette annonce, le titre du numéro un allemand des services aux collectivités s'est retourné à la hausse et, vers 10h15 GMT, il gagnait 2,59% à 9,26 euros alors que l'indice regroupant les "utilities" européennes prenait 0,68%.

E.ON est propriétaire d'une trentaine de licences, essentiellement dans l'exploration. Il est présent dans certains grands gisements, dont Njord, opéré par Statoil, et Skarv, géré par BP.

La transaction, qui doit être approuvée par les autorités de régulation, devrait être finalisée d'ici la fin de l'année, a dit un porte-parole du groupe.

E.ON avait dit en décembre qu'il passait en revue ses activités dans l'exploration et la production en mer du Nord, au moment de l'annonce de la scission de ses activités de production conventionnelle d'électricité dans une nouvelle entité Uniper, qui devrait voir le jour en 2016.

Le groupe a ajouté que ses actifs dans l'amont en Grande-Bretagne étaient toujours passés en revue. (Maria Sheahan et Christoph Steitz, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)