Volkswagen-Une ministre veut des plafonds d'émissions plus stricts

mercredi 14 octobre 2015 10h29
 

BERLIN, 14 octobre (Reuters) - La ministre allemande de l'Environnement Barbara Hendricks réclame une réglementation et une procédure de test des émissions plus strictes à la suite du scandale Volkswagen, écrit le Süddeutsche Zeitung mercredi.

Les plafonds d'émissions polluantes doivent être "à l'avenir si rigoureux que le diesel en deviendra vraiment plus propre", écrit cette ministre sociale-démocrate, dont le parti figure au sein de la coalition au pouvoir avec les conservateurs de la chancelière Angela Merkel.

"Les entreprises doivent apprendre qu'à long terme elles ne pourront échapper à la protection de l'environnement, qui s'impose", ajoute-t-elle.

Certains pays européens ont promu le diesel car ce type de moteurs peut produire moins de dioxyde de carbone (CO2), gaz à effet de serre, que les moteurs à essence. Toutefois, les diesel peuvent également produire plus d'oxyde d'azote, nuisible à la santé humaine.

La ministre réclame des tests à l'échelle européenne et effectués dans des conditions réelles, dont le coût devrait être assumé par les constructeurs. (Michelle Martin, Wilfrid Exbrayat pour le service français)