France-La CGT fait planer un doute sur la conférence sociale

mercredi 14 octobre 2015 10h50
 

* Le climat à Air France tend les relations sociales

* Des militants de la CGT s'en prennent à Hollande et Macron

* Le contenu de la conférence sociale contesté

PARIS, 14 octobre (Reuters) - Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, a entretenu mercredi matin le suspense au sujet de la participation de son syndicat à la conférence sociale qui doit se tenir lundi prochain dans un climat tendu par le conflit à Air France.

Les partenaires sociaux, notamment les grandes centrales syndicales, sont conviés à ce rendez-vous, dont le discours d'ouverture sera prononcé par François Hollande à Paris.

"Nous allons avoir une réunion (mercredi soir à Limoges, NDLR) et nous prendrons notre décision à l'issue de cette réunion", a déclaré Philippe Martinez sur Europe 1.

Le chef de file de la CGT a justifié ses réticences à la fois par le programme de cette conférence, par la forme qu'elle prendra et par le contexte dans lequel elle se tiendra, marqué par les rebondissements judiciaires dans le dossier Air France.

"Il y a le contexte (...), ce qui se passe chez Air France et ce qui s'est passé avec ces salariés qui ont été mis en garde à vue, c'est à dire qu'on a été les chercher le matin à 06h00 devant leurs familles comme des malfrats", a-t-il dit.

Lundi matin, six salariés de la compagnie, soupçonnés d'avoir malmené des cadres dirigeants et blessé des vigiles lors d'un comité central d'entreprise, ont été interpellés à leur domicile et cinq d'entre eux passeront en jugement début décembre. (voir )   Suite...