Louis Vuitton victime de la chute de la Bourse de Shanghai

mardi 13 octobre 2015 19h09
 

* Les achats mondiaux de la clientèle chinoise stables au T3

* En Chine, la baisse des ventes de la marque s'est accentuée

* Vuitton a fermé quelques magasins en Chine

* La marque a fortement accéléré au Japon

* Le cognac en Chine devrait être moins fort au T4

par Pascale Denis

PARIS, 13 octobre (Reuters) - Le ralentissement de Louis Vuitton au troisième trimestre s'explique par la baisse des achats de la clientèle chinoise liée à la chute de la Bourse de Shanghai, a fait savoir mardi le groupe LVMH.

Le malletier, principal centre de profit du numéro un mondial du luxe, a fait nettement moins bien qu'attendu, avec une croissance organique ramenée à moins de 3% au troisième trimestre, après une progression d'environ 5% au premier semestre et contre 5% à 6% prévus par les analystes.

Ces chiffres ont été mal accueillis en Bourse, où le titre LVMH a abandonné 3,15% dans un marché en repli de 0,97%.   Suite...