AB InBev contribue à un montant de M&A record cette année

vendredi 9 octobre 2015 16h53
 

LONDRES, 9 octobre (Reuters) - Les fusions et acquisitions annoncées depuis le début de l'année ont atteint un niveau record en valeur, portées par l'annonce de l'OPA hostile de 100 milliards de dollars du brasseur Anheuser-Bush InBev sur son concurrent SABMiller, montrent des données de Thomson Reuters.

Leur montant est de 3.380 milliards de dollars (3.000 milliards d'euros environ), en hausse de 35% sur la période comparable de 2014. C'est également un montant sans précédent, ramené à une période écoulée depuis le début de l'année, depuis que cette statistique existe, soit 1980.

Si la fusion entre le premier et le deuxième brasseur mondiaux se fait, elle sera sans précédent par son ampleur dans le secteur des biens de consommation courante. Elle serait également la deuxième plus importante en Europe et la quatrième dans le monde entier.

La plus grosse OPA jamais réalisée reste celle de 202,8 milliards de dollars de Vodafone sur Mannesmann en 1999.

L'année aura vu d'autres méga-fusion ou acquisition: l'OPA de 70 milliards de dollars de Shell sur BG Group en avril est ainsi la plus grosse opération du secteur de l'énergie depuis plus de 10 ans.

Warren Buffett aura lui réalisé sa plus grosse acquisition avec le rachat en août de Precision Castparts par son fonds Berkshire Hathaway.

Mais rien ne dit qu'AB InBev pourra avaler SABMiller, tandis que l'OPA de Shell sur BG soulève quelques obstacles d'ordre réglementaire et pourrait également être mise à mal par la faiblesse des cours pétroliers.

(Emiliano Mellino, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)