Lockhart (Fed) juge encore probable une hausse des taux en 2015

vendredi 9 octobre 2015 16h53
 

NEW YORK, 9 octobre (Reuters) - Un relèvement des taux d'intérêt aux Etats-Unis est encore probable en octobre ou en décembre malgré les signaux contradictoires envoyés par l'économie, a déclaré vendredi Dennis Lockhart, considéré comme un "centriste" au sein de la Réserve fédérale.

La dégradation de l'environnement économique international et le faible nombre de créations d'emplois en septembre aux Etats-Unis montrent qu'il existe "un soupçon de risque baissier en plus" sur l'économie américaine, a dit Dennis Lockhart, président de la Fed d'Atlanta.

C'est pourquoi, a-t-il poursuivi, la Réserve fédérale va devoir être attentive à l'évolution de la consommation dans les prochaines semaines et prochains mois pour décider de procéder ou non au premier relèvement des taux depuis 2006 aux Etats-Unis à l'occasion des prochaines réunions de son comité de politique monétaire (FOMC), les 27 et 28 octobre puis les 15 et 16 décembre.

"L'économie continue de suivre une voie satisfaisante et (...) je considère une décision de relèvement (des taux) cette année lors des réunions d'octobre ou de décembre du FOMC comme probablement appropriée", a dit Dennis Lockhart, qui dispose d'un droit de vote cette année au FOMC.

"Cependant, les indicateurs économiques émettent des signaux variés et il y a davantage d'ambiguïté en ce moment qu'il y a quelques semaines", a-t-il ajouté lors d'une intervention au cours d'un colloque. "Cela exige une surveillance particulièrement attentive des indicateurs à venir avec une attention particulière à la consommation."

Dennis Lockhart a souligné que la Fed disposerait de davantage d'éléments sur l'évolution de l'inflation, du marché du travail et de la consommation d'ici décembre. Il n'a toutefois pas exclu une hausse des taux dès octobre. (Jonathan Spicer; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)