Le patron de VW US dit que le trucage a été le fait d'individus

jeudi 8 octobre 2015 17h46
 

WASHINGTON, 8 octobre (Reuters) - Le patron de la filiale américaine de Volkswagen a déclaré jeudi que la falsification des tests d'émission par des logiciels ne découlait pas d'une décision de l'entreprise mais était le fait de quelques individus.

"Il s'agit de quelques ingénieurs en informatique qui ont mis cela dedans pour une raison inconnue", a dit Michael Horn au sujet des logiciels de contournement des test d'émissions polluantes installés sur des véhicules diesel du groupe de Wolfsburg depuis 2009.

Le PDG de Volkswagen Group of America témoignait sous serment devant une sous-commission de la Chambre des Représentants dans le cadre du scandale des tests anti-pollution dévoilé voici près de trois semain"es aux Etats-Unis, scandale qui a effacé plus du tiers de la capitalisation boursière de VW et déstabilisé l'industrie automobile de par le monde. (Timothy Gardner et David Morgan, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)