La Bourse de Paris-Les valeurs du jour mercredi (clôture)

mercredi 7 octobre 2015 18h38
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 7 octobre (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à
la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a réduit ses
gains en fin de journée, mais il est parvenu à signer une
quatrième séance consécutive (+0,14% à 4.667,34 points) depuis
que les chiffres de l'emploi américain de septembre, publiés
vendredi dernier, ont conduit les acteurs des marché à repousser
à l'année prochaine leurs anticipations de première hausse des
taux de la Fed en plus de 9 ans.
       
    * L'appétit pour les actifs risqués s'est ainsi aiguisé au
fil de ces quatre séances et, ce jeudi, l'indice Stoxx des
MATÉRIAUX DE BASE (+5,20%) a enregistré la plus forte
hausse sectorielle en Europe dans le sillage des cours des
métaux, les investisseurs espérant de nouvelles mesures de
relance de l'économie chinoise, grande consommatrice de matières
premières.
    De son côté, Morgan Stanley a relevé son conseil à
"surpondérer" sur les minières, estimant que le consensus
écrasant en faveur des marchés développés au détriment des
émergents va être remis en cause au 4e trimestre à mesure que de
meilleures nouvelles venant de Chine amélioreront le sentiment à
l'égard des matières premières et des émergents. 
    ARCELORMITTAL (+7,18% à 5,552 euros) a signé la 
plus forte progression du CAC 40 mais perd encore près de 39%
depuis le début de l'année. ERAMET s'est envolé de 11%
à 38,28 euros et APERAM a gagné 6,83% à 28,55 euros.
    
    * Les pétrolières (+3,08%) ont elles aussi fini
parmi les trois secteurs gagnants du jour dans le sillage des
cours du brut, le baril de Brent de la merdu Nord ayant
franchi la barre des 50 dollars (51,91 en fin d'après-midi).
Elles ont également été portées par la perspective de mesures de
relance dans les émergents et des spéculations sur une possible
action concertée de soutien des cours par les gros pays
producteurs.
     TOTAL a gagné 2,24% à 45,4 euros et TECHNIP
 2,12% à 49,53 euros. Hors CAC, VALLOUREC a
bondi de 8,68% à 10,69 euros et CGG de 8,04% à 3,83
euros, et ont enregistré les deux plus fortes hausses du SBF 120
. 
    
     * Les valeurs AUTOMOBILES (+3,03%) ont également
été rachetées, plusieurs analystes jugeant excessive leur
récente chute liée au scandale Volkswagen et aux
difficultés de la Chine, premier marché mondial.
    RENAULT a grimpé de 6,78% à 74,19 euros, PSA
 de 2,82% à 14,415 euros, VALEO de 1,36% à
127,1 euros et MICHELIN de 1,75% à 85,49 euros. Hors
CAC, FAURECIA s'est adjugé 5,34% à 31,06 euros.
    
    * La perspective d'une poursuite durant les mois à venir de
politiques monétaires ultra-accommodantes dans le monde a
profité aux titres bancaires (+0,96% pour les banques
européennes ).
    CREDIT AGRICOLE s'est adjugé 2,05% à 11,205 euros,
NATIXIS 4,33% à 5,542 euros, SOCIETE GENERALE
 1,36% à 41,87 euros et BNP PARIBAS a fini
quasi-inchagée (-0,06% à 54,05 euros).
    
    * Les valeurs au profil DÉFENSIF comme ESSILOR 
(-2,89% à 107,35 euros) ou SANOFI (-2,29% à 85,3
euros) ont accusé les plus fortes baisses du CAC 40.
    
    * DBV TECHNOLOGIES (-5,05% à 61,24 euros) a accusé
la plus forte baisse du SBF 120 et a effacé ses gains
de lundi liés à une nouvelle étude sur l'allergie à l'arachide
. Sur le plan graphique, la valeur se repose sur
un support technique vers 60-61 euros après avoir fermé le "gap"
ouvert lundi.
    
    * ELIOR a abandonné 4,93% à 16,97 euros après le
placement de 10% de son capital par plusieurs fonds.
 et 
    
    * ZODIAC AEROSPACE a perdu 2,21% à 22,295 euros.
Exane BNP Paribas, qui souligne le scepticisme des investisseurs
à l'égard de la valeur après son avertissement sur résultats
annoncé le mois dernier, estime que le groupe a besoin de
changer radicalement sa stratégie de communication.
    
    * CHARGEURS (-4,26% à 7,42 euros) a annoncé
mercredi la cession des participations de deux de ses principaux
actionnaires, Jérôme Seydoux et Eduardo Malone, ainsi que celles
des sociétés qu'ils contrôlent, dans le cadre d'une transaction
qui valorise la totalité du groupe textile à environ 184
millions d'euros. 
    
    * ARCHOS (+4,71% à 1,78 euro) veut développer son
propre réseau pour objets connectés et mise sur une technologie
peu coûteuse à déployer à l'international pour concurrencer sur
ce terrain la start-up Sigfox et les opérateurs Orange et
Bouygues Telecom, a annoncé mardi le spécialiste français des
tablettes et smartphones. Il a par ailleurs publié mardi un
chiffre d'affaires de 34,7 millions d'euros au titre du
troisième trimestre, en hausse de 30% par rapport à la même
période de l'année dernière. 
    
    * FAIVELEY TRANSPORT a pris 1,69% à 94,32 euros.
L'équipementier américain Wabtec Corporation a annoncé
mardi avoir signé un accord définitif en vue de l'acquisition
d'une participation majoritaire dans Faiveley pour une valeur
totale d'entreprise d'environ 1,8 milliard de dollars (1,6
milliard d'euros), dette comprise. 

 (Raoul Sachs et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par
Matthieu Protard)