Madrid-Santander évacue un bâtiment après des courriers suspects

mardi 6 octobre 2015 21h06
 

MADRID, 6 octobre (Reuters) - La banque espagnole Santander a fait évacuer le bâtiment principal de son siège social à Madrid après avoir reçu des enveloppes contenant de la poudre blanche adressées à certains de ses dirigeants.

La banque dit avoir appelé par précaution la police et son unité spécialisée dans le traitement des menaces chimiques. Les enveloppes vont être expédiées pour être analysées.

Les 12 employés qui ont manipulé les enveloppes ont été mis sous observation médicale. Aucun ne montre de symptôme particulier, précise le communiqué publié par la banque.

Santander ne précise pas auxquels de ses dirigeants étaient adressés les courriers, se bornant à dire qu'il s'agissait de l'équipe de direction.

L'an dernier, Amnesty International avait évacué ses bureaux à Madrid après réception d'une enveloppe suspecte. Cette année, plusieurs organes de presse ont appelé la police après avoir reçu le même genre de courrier.

(Jesus Aguado; Danielle Rouquié pour le service français)