Vilmorin pénalisé par l'Ukraine, la Russie et la culture de maïs

lundi 5 octobre 2015 19h06
 

PARIS, 5 octobre (Reuters) - Vilmorin & Cie a annoncé lundi des résultats 2014-2015 en baisse, pénalisé par la crise économique en Ukraine et en Russie, une baisse des surfaces cultivées de maïs et un recul du prix des matières premières agricoles.

Le spécialiste français des semences agricoles, qui a vu son chiffre d'affaires progresser de 0,7% à 1.269,4 millions d'euros (+1% à données comparables), a enregistré un résultat opérationnel de 100,2 millions d'euros, en baisse de 29,5 millions d'euros, pour une marge de 7,9%, correspondant à une marge opérationnelle courante de 8%, inférieure aux 9% prévus en avril.

Le résultat net total a reculé à 75,9 millions d'euros, en baisse de 12,4 millions, mais le dividende proposé ressort à 1,57 euro par action (contre 1,65 euro en 2013-2014). Le groupe indique qu'en tenant compte de l'attribution d'une action nouvelle gratuite pour dix actions anciennes, le dividende est en hausse de près de 5% par rapport à l'exercice précédent.

Pour 2015-2016, Vilmorin & Cie dit viser une progression de son chiffre d'affaires comprise entre zéro et 2% à données comparables et une marge opérationnelle courante stable.

* Le communiqué :

bit.ly/1LbUn5W (Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez)