USA-American Apparel se place sous la loi sur les faillites

lundi 5 octobre 2015 08h40
 

5 octobre (Reuters) - American Apparel a demandé lundi à être placé sous la protection du Chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites tout en annonçant avoir conclu un accord de restructuration de sa dette avec la plupart de ses bailleurs de fonds.

L'enseigne de prêt-à-porter pour adolescents a précisé qu'elle poursuivrait son activité tout au long du processus, ses magasins de gros et de détail et ses usines restant ouverts.

Elle s'attend à ramener son endettement de 300 millions de dollars à 135 millions (120,1 millions d'euros), la restructuration prévoyant de convertir plus de 200 millions de dollars d'obligations en actions de la société restructurée.

"Avec l'amélioration de notre situation financière, nous pourrons recentrer nos efforts sur la mise en oeuvre de notre stratégie de redressement", à déclaré la directrice générale Paula Schneider dans un communiqué.

Selon l'accord de restructuration de sa dette, les prêteurs garantis d'American Apparel apporteront un financement d'environ 90 millions de dollars à leur débiteur-exploitant, a précisé la société.

Le groupe de Los Angeles, fondé en 1989 par Dov Charney dont les vêtements 'Made in America' ont rencontré un vif succès auprès des jeunes clients, n'a pas dégagé de bénéfice depuis 2009 et est en grande difficulté depuis de licenciement de son fondateur, accusé de harcèlement, en décembre dernier.

American Apparel a annoncé en août ne pas disposer d'une trésorerie suffisante pour les 12 prochains mois et craindre de ne pouvoir lever de nouveaux capitaux.

La société pense boucler la restructuration en six mois. (Supriya Kurane à Bangalore, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)