ENCADRE-Les dernières étapes des négociations sur la Grèce

jeudi 9 juillet 2015 18h34
 

BRUXELLES, 9 juillet (Reuters) - Les pays de la zone euro ont défini un calendrier serré pour tenter d'empêcher l'effondrement financier et économique de la Grèce, qui pourrait obliger le pays à abandonner la monnaie unique.

Voici les principales étapes qui attendent les pays du bloc au cours des prochaines heures et des prochains jours:

JEUDI

Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, doit transmettre avant minuit des propositions de réformes détaillées et exhaustives à l'appui de sa demande d'un prêt sur trois ans au Mécanisme européen de stabilité (MES), ainsi qu'une liste des mesures préalables qu'Athènes s'engage à mettre en oeuvre avant la versement de toute aide financière.

Sa lettre doit être adressée à Jeroen Dijsselbloem, le président de l'Eurogroupe des ministres des Finances de la zone euro, en tant que président du conseil d'administration du MES. Jeroen Dijsselbloem doit immédiatement transmettre ces propositions à la Commission européenne, au Fonds monétaire international (FMI) et à la Banque centrale européenne (BCE) ("les institutions") pour leur permettre de les évaluer.

VENDREDI

Les institutions doivent rendre une évaluation préliminaire à Jeroen Dijsselbloem, qui peut demander à Alexis Tsipras des modifications ou des précisions, consulter d'autres acteurs du dossier ou adresser les propositions au "Groupe de travail Eurogroupe" (Eurogroup Working Group, EWG), qui réunit les représentants du Trésor de chacun des 19 pays de la zone euro.   Suite...