SYNTHESE 3-Tsipras tente de convaincre en Grèce, l'UE attend son offre

jeudi 9 juillet 2015 18h30
 

* La Grèce doit présenter ses projets avant minuit

* Le FMI évoque une restructuration de la dette grecque

* Les banques grecques resteront fermées jusqu'à lundi

par François Aulner et Angeliki Koutantou

ATHENES/FRANCFORT, 9 juillet (Reuters) - Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a tenté jeudi à Athènes d'obtenir un soutien politique le plus large possible aux propositions de réformes qu'il doit soumettre avant la fin de la journée à ses partenaires de la zone euro pour espérer obtenir une nouvelle aide financière et éviter un "Grexit".

Après avoir mis au point cet ensemble de mesures avec ses conseillers, Alexis Tsipras a réuni ses ministres pour convaincre ses partenaires de coalition de soutenir ce nouveau plan.

Selon le quotidien grec Kathimerini, ce projet porte sur un ensemble de réformes de 12 milliards d'euros répartis sur deux ans, avec notamment un relèvement de l'impôt sur les sociétés et un alourdissement de la TVA.

Ce montant dépasse celui de huit milliards prévu auparavant, afin de parer aux effets d'un retour à la récession. En effet, au lieu d'afficher une croissance de 0,5% cette année, la Grèce, affectée par plusieurs mois d'incertitude et près de deux semaines de contrôle des capitaux, devrait voir son PIB reculer de 3%.

  Suite...