La Bourse de Paris-Les valeurs à suivre jeudi (clôture)

jeudi 9 juillet 2015 18h20
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 9 juillet (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la
Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en forte hausse,
soutenue par le rebond des places asiatiques et l'optimisme des
investisseurs sur un possible accord entre Athènes et ses
créanciers. et 
    Le CAC 40 a clôturé en hausse de 2,55% à 4.757,22
points, effaçant une partie de ses pertes du début de semaine
(-3,52% depuis lundi).
    
    * Très sensibles à une éventuelle résolution du dossier
grec, les valeurs FINANCIÈRES ont rebondi, l'indice sectoriel
européen des BANQUES progressant de 2,79%, après avoir
perdu 4,43% depuis le début de la semaine, et celui des
ASSURANCES de 2,61% (-2,91% depuis lundi).
    CREDIT AGRICOLE, meilleure performance du CAC 40,
a grimpé de 4,14% à 13,20 euros, SOCIETE GENERALE a
gagné 3,68% à 40,955 euros, BNP PARIBAS 2,85% à 52,38
euros et AXA 2,98% à 22,095 euros, tandis que sur le
SBF 120, NATIXIS a progressé de 4,94% à
6,476 euros.
    
    * Les valeurs du secteur AUTOMOBILE ont été très
recherchées, au lendemain d'une séance volatile marquée par les
inquiétudes relatives au ralentissement du marché chinois. Le
secteur européen a progressé de 2,63%, signant l'une des
plus fortes hausses des indices sectoriels. 
    PEUGEOT a grimpé de 3,78% à 17,855 euros et
RENAULT de 2,22 à 88,50 euros dans des volumes
fournis. Dans leur sillage, les équipementiers automobiles ont
également progressé, MICHELIN clôturant en hausse de
2,98% à 93,42 euros, VALEO de 2,34% à 131,15 euros et
PLASTIC OMNIUM de 3,40% à 23,115 euros sur le SBF 120.
    De son côté, MONTUPET s'est octroyé 3,04% à 64,43
euros, l'équipementier automobile profitant également de
l'optimisme accru de Berenberg sur le groupe que le courtier
juge sous-valorisé par rapport à la concurrence. 
    
    * Les valeurs CYCLIQUES ont également profité de l'embellie
des marchés sur fond d'espoir de reprise en zone euro. CAPGEMINI
 a gagné 3,89% à 82,50 euros, PUBLICIS 3,33%
à 68,32 euros, UNIBAIL RODAMCO 3,18% à 224,10 euros et
LVMH 2,71% à 153,40 euros.
    
    * Contre la tendance et seule valeur en baisse sur le CAC
40, ALSTOM a clôturé en baisse de 0,31% à 25,495
euros, pénalisée par une note de Goldman Sachs dans laquelle le
broker souligne notamment le ralentissement de la croissance en
Chine et aux Etats-Unis.
    
    * Sur le SBF 120, SOLOCAL, plus forte
hausse de l'indice, a clôturé en hausse de 7,23% à 0,43 euro, le
spécialiste des annuaires imprimés et numérisés ayant bénéficié
d'un rebond sur un support technique vers 0,40 euro.
    
    * Très volatiles, les valeurs biopharmaceutiques ont
progressé. INNATE PHARMA a accentué ses gains en fin de
séance, clôturant en hausse de 4,47% à 13,78 euros. De son côté,
GENFIT a pris 3,17% à 34,825 euros.
    
    * AIR FRANCE-KLM a grimpé de 3,62% à 6,19 euros,
porté par l'annonce d'un accord de productivité signé entre la
compagnie néerlandaise KLM et le syndicat de pilotes VNV.
 
    
    * TECHNICOLOR s'est octroyé 5,84% à 5,852 euros, la
valeur ayant fortement rebondi après avoir comblé mardi un gap
ouvert début mars à 5,519 euros.
    
    * NEXITY a clôturé en hausse de 3,93% à 36,20
euros dans le sillage de la publication de KAUFMAN & BROAD
 (+0,54% à 27,90 euros), qui a annoncé une progression
de 23,6% de ses réservations en valeurs au 1er semestre et une
progression de son chiffre d'affaires sur la même période. (Le
communiqué : bit.ly/1CoShBQ)
    
    * STENTYS a bondi de 12,45% à 5,87 euros dans des
volumes 5,7 fois supérieurs à leur moyenne quotidienne des trois
derniers jours sur Euronext, les investisseurs ayant salué
l'accélération de la croissance de l'activité du spécialiste de
la conception de stents au deuxième trimestre. 
    
    * NV CONSTRUCTEURS a grimpé de 9,91% à 15,20 euros
dans des volumes fournis, le titre ayant comblé un gap ouvert
fin mai à 15 euros, après être repassé au-dessus de sa moyenne
mobile à 50 jours.
    
    * PARROT a clôturé en hausse de 4,64% à 46 euros,
effaçant une partie de ses pertes de la veille (-6,57%)
provoquées par une note de Natixis dans laquelle le broker
invitait à prendre des profits et avait sorti la valeur de sa
liste de "Midcaps recommandées" après une surperformance de 120%
depuis la fin avril. 
     
    PUBLICATIONS:
    * UBISOFT / CA du T1
    * GL EVENTS / CA du T2 

 (Alexandre Boksenbaum-Granier et Raphaël Bloch, édité par
Jean-Michel Bélot)