Grèce-Le MES demande l'avis de la CE, de la BCE et du FMI

mercredi 8 juillet 2015 18h44
 

BRUXELLES, 8 juillet (Reuters) - Le Mécanisme européen de stabilité (MES) a demandé à la Commission européenne (CE), à la Banque centrale européenne (BCE) et au Fonds monétaire international (FMI) d'examiner la demande de prêt formulée par la Grèce.

Le MES a publié une lettre du président de son conseil des gouverneurs, le ministre néerlandais des Finances Jeroen Dijsselbloem, dans laquelle ce dernier demande à la CE et à la BCE d'évaluer si les problèmes de la Grèce représentent une menace pour la stabilité de la zone euro dans son ensemble ou de ses Etats membres, ce qui est une condition d'éligibilité à un prêt de ce fonds de sauvetage européen.

Il leur demande aussi d'examiner avec le FMI si la dette de la Grèce est viable et quels peuvent être les besoins de financement de ce pays.

"Ces examens (...) formeront la base de la décision du MES d'accorder ou non, en principe, un soutien de stabilité à la République hellénique sous la forme d'un prêt", écrit Jeroen Dijsselbloem dans cette lettre adressée à Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, et à Mario Draghi, président de la BCE. (Alastair Macdonald; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)