LEAD 1-Tsipras demande à ses partenaires un "compromis honorable"

mercredi 8 juillet 2015 14h00
 

* Athènes présentera ses propositions de réforme jeudi

* Le clivage droite-gauche est très fort à Strasbourg

* Tusk parle de la "toute dernière chance" (Actualisé ave réactions, citations, contexte)

par Gilbert Reilhac

STRASBOURG, 8 juillet (Reuters) - Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a demandé mercredi à ses partenaires de la zone euro de conclure un "compromis honorable" pour remettre son pays sur la voie de la croissance et régler la crise de l'endettement au bénéfice de toute l'Europe.

Les chefs d'Etat et de gouvernement de la zone euro ont décidé mardi de se donner jusqu'à dimanche pour conclure un accord "aide financière contre réformes" avec Athènes.

A quatre jours de l'échéance, Alexis Tsipras s'est engagé devant les députés européens réunis en session plénière à Strasbourg à présenter jeudi les propositions de réforme qui lui sont demandées tout en restant vague sur leur contenu.

"Demain, nous allons soumettre des propositions concrètes pour un accord juste, des propositions de réforme fiables", a-t-il déclaré à l'issue d'un long débat qui a vu le clivage droite-gauche éclater parfois avec une grande virulence. "Nous demandons votre soutien pour changer la Grèce."

"Nous voulons trouver un compromis honorable pour éviter une rupture qui serait une rupture avec la tradition européenne, nous sommes tous conscients des enjeux et nous sommes prêts de notre côté à prendre nos responsabilités historiques.   Suite...