Nowotny (BCE) ne voit pas de contagion de la crise grecque

mercredi 8 juillet 2015 11h03
 

VIENNE, 8 juillet (Reuters) - La crise de la dette grecque n'a que des répercussions limitées sur la stabilité financière dans le reste de la zone euro, ce qui augmente la latitude d'action de la Banque centrale européenne (BCE) et de l'Union européenne (UE), a déclaré mercredi Ewald Nowotny, membre du conseil des gouverneurs de la BCE.

"La Grèce est un cas particulier. Il n'y a pas de risque de contagion", a déclaré le gouverneur de la Banque d'Autriche à des journalistes.

Selon lui, l'Europe est désormais mieux armée pour faire face aux retombées de la crise.

"Cette fois-ci il n'y a pas de conséquences, seulement de faibles effets (...) et donc la BCE et l'UE ont davantage de liberté pour agir", a-t-il jugé tout en assurant que "tous les efforts" doivent se porter sur les moyens de maintenir la Grèce dans la zone euro. (Georgina Prodhan; Myriam Rivet pour le service français, édité par Véronique Tison)