Dombrovskis (CE) n'exclut pas un "Grexit" faute de confiance

mardi 7 juillet 2015 13h25
 

BRUXELLES, 7 juillet (Reuters) - La Commission européenne ne souhaite pas une sortie de la Grèce de la zone euro mais un "Grexit" ne peut être exclu si la confiance n'est pas restaurée entre Athènes et ses partenaires européens, a déclaré mardi Valdis Dombrovskis, vice-président de la Commission européenne en charge de l'euro.

"Certainement, ce n'est pas notre but, ce n'est pas notre intention", a-t-il dit à la presse à son arrivée à une réunion de l'Eurogroupe des ministres des Finances. "Nous oeuvrons au scénario où nous pourrons parvenir à un accord mais si la confiance n'est pas restaurée et s'il n'y a pas de paquet crédible de réformes en place, cela ne pourra être exclu."

"Beaucoup dépendra de ce que le gouvernement grec présentera", a souligné Valdis Dombrovskis en évoquant un "défi immense et immédiat" pour Athènes.

"Ce qu'il nous faut maintenant, c'est une stratégie claire et crédible sur la sortie de crise de la Grèce, les moyens de restaurer la stabilité financière et le retour à la croissance économique", a-t-il ajouté.

Principaux extraits (en anglais) des déclarations des membres de l'Eurogroupe à leur arrivée (Renee Maltezou, Robin Emmott, Francesco Guarascio, Julien Ponthus, Alexander Saeedy, Julia Fioretti et Robert-Jan Bartunek, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand)