La Bourse de Tokyo finit en hausse de 1,31%

mardi 7 juillet 2015 08h05
 

TOKYO, 7 juillet (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 1,31% mardi, soutenue par des achats à bon compte, même si l'incertitude quant à l'avenir de la Grèce dans la zone euro et à l'évolution des marchés financiers chinois limite le rebond.

L'indice Nikkei a gagné 264,47 points à 20.376,59 au lendemain d'un recul de 2,1% et le Topix, plus large, a pris 16,87 points (+1,04%) à 1.637,23.

La baisse récente des cours a ramené le ratio cours/bénéfice (PER) du Nikkei sous le seuil de 16, rendant la Bourse de Tokyo relativement meilleur marché que certaines autres grandes places boursières internationales.

A titre de comparaison, le Standard & Poor's-500 américain affiche un PER de 20,3 selon Thomson Reuters StarMine.

"Les investisseurs individuels qui ont raté le coche lorsque le marché montait semblent avoir vu dans cet accès de faiblesse une opportunité d'achat", commente Takuya Takahashi, responsable de la stratégie de Daiwa Securities.

Parmi les hausses notables du jour figurent les banques Mitsubishi UFJ Financial Group et Mizuho Financial Group <8411.T, avec des gains respectifs de 0,45% et 0,72% et les assureurs Tokio Marine (+2,71%) et Dai-ichi Life Insurance (+0,85%).

Du côté des exportateurs, Toyota a pris 0,61% et Panasonic 1,23%.

Les investisseurs japonais restent toutefois préoccupés par l'évolution des Bourses chinoises, que les mesures de soutien annoncées au cours du week-end ne semblent pas avoir convaincus. Au moment de la clôture à Tokyo, Shanghai abandonnait encore plus de 3%.

"Il faut continuer de surveiller attentivement les actions chinoises parce que pour le Japon, la Chine pourrait devenir un véritable risque si la baisse des marchés se poursuivait", explique Norihiro Fujito, de Mitsubishi UFJ Morgan Stanley Securities.

(Ayai Tomisawa, Marc Angrand pour le service français)