6 juillet 2015 / 21:22 / dans 2 ans

LEAD 2-ProSieben et Axel Springer discutent fusion-source

(Actualisé avec une deuxième source)

par Jörn Poltz et Alexander Hübner

MUNICH, 6 juillet (Reuters) - Le télédiffuseur ProSiebenSat.1 et l‘éditeur Axel Springer ont relancé des discussions en vue d‘une fusion pour appuyer leur offensive dans les médias numériques, ont déclaré lundi deux sources proches du dossier.

Les sources confirment ainsi une information du Wall Street Journal, qui précise que les discussions peuvent très bien ne pas aboutir et qu‘un accord serait sans doute examiné de près par les autorités de la concurrence.

Springer avait tenté de racheter ProSieben voici une dizaine d‘années mais en avait été empêché par la direction de la concurrence et aussi par l‘autorité de tutelle des médias KEK, qui estimait que l‘entité issue de la fusion exercerait trop d‘influence sur l‘opinion publique.

“L‘intention est là mais les discussions débutent tout juste”, a dit l‘une des sources.

L‘action ProSieben a terminé à 44,43 euros lundi en Bourse de Francfort, tandis que Springer a fini à 47,29 euros. La capitalisation combinée des deux sociétés est de 14,43 milliards d‘euros.

Les télédiffuseurs traditionnels tels que ProSieben ou RTL développent leur offre de contenus médiatiques en ligne face à la concurrence des groupes américains tels que Netflix, Amazon ou HBO.

Springer pour sa part a choisi aussi de se recentrer sur le numérique comme l‘ont fait ses concurrents New York Times , News Corp avec le Wall Street Journal et Pearson avec le Financial Times.

La fusion entre les deux groupes allemands serait plus pertinente à présent qu‘il y a dix ans car ils ont des activités numériques complémentaires et la position de force de ProSieben dans la publicité pourrait permettre d‘endiguer une baisse des ventes du Bild, a dit une deuxième source.

La justice avait donné raison à Springer contre la KEK en 2014, un tribunal administratif ayant jugé que la fusion n‘aurait pas soulevé de problème particulier du point de vue des médias.

L‘éditeur allemand avait racheté au début 2014 le télédiffuseur N24, producteur des programmes d‘informations des chaînes ProSieben, Sat.1 et Kabel Eins de ProSiebenSat.1.

Springer a dégagé au premier trimestre 63% de son chiffre d‘affaires et 73% de son bénéfice brut des médias numériques. Axel Springer est propriété de Friede Springer, veuve du fondateur de la société qui détient 57% du capital, selon le site de l‘éditeur. Avec un patrimoine net estimé à 3,4 milliards de dollars, elle est la 25e personne la plus riche d‘Allemagne, selon Forbes.

ProSieben et Axel Springer, l‘éditeur du Bild, se sont refusé à tout commentaire.

Avec Victoria Bryan, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below