Athènes doit présenter des propositions plus poussées-ministre allemand

lundi 6 juillet 2015 15h06
 

BERLIN, 6 juillet (Reuters) - La Grèce doit présenter de nouvelles propositions qui aillent au-delà des précédentes, si elle souhaite se maintenir dans la zone euro, a déclaré lundi le ministre allemand de l'Economie, Sigmar Gabriel, en ajoutant qu'Athènes risquait de se retrouver prochainement en état de faillite.

"Si la Grèce veut rester dans la zone euro, son gouvernement doit rapidement formuler des propositions conséquentes, qui aillent au-delà de ce à quoi il s'est dit prêt jusque-là", a dit Sigmar Gabriel, leader des sociaux-démocrates, lors d'une conférence de presse.

Pour Sigmar Gabriel, l'Union européenne ne doit pas laisser tomber ce partenaire et doit préparer une aide humanitaire.

Le résultat du référendum de dimanche, par lequel les Grecs ont rejeté à plus de 61% les dernières propositions des créanciers internationaux, équivaut à un rejet des règles de l'union monétaire, ajoute le vice-chancelier allemand.

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a eu lundi un entretien téléphonique avec la chancelière Angela Merkel et a accepté de présenter des propositions lors du sommet de la zone euro qui se tiendra demain soir, a déclaré un responsable gouvernemental grec sous le sceau de l'anonymat.

Dès que Tsipras sera disposé à un compromis, "nous serons prêts à négocier", a continué Sigmar Gabriel. (Michael Nienaber et Paul Carrel; Eric Faye pour le service français)