L'effectif des banques françaises a reculé de 0,9% en 2014-AFB

lundi 6 juillet 2015 13h46
 

PARIS, 6 juillet (Reuters) - L'effectif des banques françaises s'est contracté de 0,9% l'an dernier en dépit du recrutement la même année de plus de 35.000 personnes, selon les chiffres communiqués par l'Association française des banques (AFB).

Cette érosion des effectifs s'explique notamment par le développement des services en ligne et par les évolutions réglementaires, deux facteurs qui ont pesé sur l'emploi dans les réseaux de la banque de détail.

Autre élément invoqué, la pression fiscale, qui représente selon l'AFB 54% du résultat net avant impôts sur la période 2011-2013.

"L'emploi bancaire est en outre directement affecté par la taxe sur les salaires qui représente chaque année une charge supplémentaire de deux milliards d'euros pour le secteur", ajoute l'AFB.

Le secteur bancaire reste néanmoins un des premiers employeurs et recruteurs privés en France. Fin 2014, 370.300 personnes travaillaient dans les banques françaises, représentant 2,3% de l'emploi salarié privé en France.

Le communiqué: bit.ly/1CVNvXz (Jean-Michel Bélot, édité par Benjamin Mallet)