La zone euro peut absorber la volatilité liée au vote grec-Trésor italien

dimanche 5 juillet 2015 21h45
 

ROME, 5 juillet (Reuters) - L'incertitude provoquée par la victoire du "non" au référendum en Grèce sur les propositions faites à Athènes par les créanciers internationaux va créer de la volatilité sur les marchés mais la zone euro peut y faire face, a déclaré dimanche une source au sein du Trésor italien.

L'Italie est prête à absorber tous les chocs éventuels liés à la crise grecque, a dit la source ajoutant qu'une nouveau plan de sauvetage en faveur d'Athènes devrait prendre en compte la profondeur de la crise économique grecque et comporter des mesures d'investissement et des réformes.

"Tous les pays membres de la zone euro sont déterminés à préserver la monnaie unique et donc à travailler pour assurer la totale indépendance financière de la Grèce", poursuivi cette source.

"Dans tous les cas, la crise requiert une accélération du processus d'intégration de la zone euro."

Le président du Conseil italien Matteo Renzi s'entretiendra lundi avec le ministre de l'Economie Pier Carlo Padoan du résultat du référendum grec, a par ailleurs dit dimanche une source gouvernementale italienne.

(Paolo Biondi et Isla Binnie, Marc Joanny pour le service français, édité par Eric Faye)