LEAD 2-Les Grecs votent sur leur avenir politique et financier

dimanche 5 juillet 2015 11h46
 

* Les Grecs votent sur les propositions de leurs créanciers

* Scrutin très serré selon les derniers sondages

* Le gouvernement Tsipras appelle à voter "non"

* Pour les créanciers, l'avenir du pays dans l'euro est en jeu (Actualisé avec citations, vote de Tsipras, Schulz)

par Deepa Babington et George Georgiopoulos

ATHENES, 5 juillet (Reuters) - Les Grecs ont commencé à voter dimanche pour ou contre le plan de sauvetage "argent frais contre réformes" proposé par leurs créanciers, un référendum à l'issue incertaine qui pourrait ouvrir la voie à une sortie du pays de la zone euro après cinq années d'austérité.

Les enquêtes d'opinion n'ont pas permis de dégager une tendance claire avant ce scrutin qui est observé dans toutes les capitales occidentales.

Les Grecs apparaissent divisés entre les partisans du "non" prôné par le Premier ministre Alexis Tsipras, qui appelle à refuser le plan des créanciers qu'il qualifie d'"humiliation", et les défenseurs du "oui", convaincus qu'un "Grexit" serait pire que la poursuite d'un programme de rigueur budgétaire.

Pour les créanciers et les partenaires européens, une victoire du "non" ouvrirait la voie à une sortie de la Grèce de la zone euro et à une onde de choc sur les marchés financiers.   Suite...