Un sondage prévoit une courte avance du "oui" au référendum grec

vendredi 3 juillet 2015 07h11
 

ATHENES, 3 juillet (Reuters) - Un nouveau sondage sur l'issue du référendum de dimanche en Grèce, par lequel les électeurs sont appelés à dire s'ils acceptent ou rejettent les propositions des créanciers internationaux, conclut à un avantage pour le "oui", d'une courte tête, avec 44,8%, tandis que le "non" recueillerait 43,4%.

Ce sondage, réalisé par l'institut Alco et publié vendredi par le journal Ethnos, fait état de 11,8% d'indécis.

Il montre aussi que 74% des Grecs souhaitent le maintien de leur pays dans la zone euro contre 15% qui réclament le rétablissement d'une "monnaie nationale" et 11% qui ne se prononcent pas. (Lefteris Karagiannopoulos; Eric Faye pour le service français)