Wall Street rêve de taux bas après l'emploi et ouvre en hausse

jeudi 2 juillet 2015 15h41
 

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

2 juillet (Reuters) - Wall Street a ouvert jeudi en légère hausse après des chiffres témoignant d'un ralentissement sur le front de l'emploi qui affaiblit l'hypothèse d'un relèvement des taux d'intérêt par la Réserve fédérale dès le mois de septembre.

L'indice Dow Jones gagne 22,28 points à l'ouverture, soit 0,13%, à 17.780,19 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,21% à 2.081,68 points et le Nasdaq Composite prend 0,23% à 5.024,74 points.

Les créations d'emploi ont ralenti en juin aux Etats-Unis et celles des deux mois précédents ont été revues à la baisse. Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont par ailleurs augmenté la semaine dernière, contrairement aux attentes.

Ces chiffres ont été bien accueillis par les investisseurs qui y ont vu la promesse de bénéficier plus longtemps de conditions de crédit avantageuses.

La Grèce continue de peser sur les marchés dans l'attente du référendum de dimanche mais pénalise moins Wall Street que les places européennes.

Aux valeurs, une intense activité dans le domaine des fusions et acquisitions anime le marché.

Health Net bondit de 18% dans les premiers échanges après l'annonce de son rachat par l'assureur santé Centene (+1,8%) pour 6,3 milliards de dollars (5,7 milliards d'euros), nouvelle illustration de la consolidation dans ce secteur.

Le titre du service de transfert d'argent Xoom s'envole de plus de 20% après l'annonce de son rachat par Paypal, la filiale de paiement en voie de scission d'eBay .

(Sweta Singh; Patrick Vignal pour le service français)