Valls confirme la construction d'une usine Airbus en Chine

jeudi 2 juillet 2015 13h19
 

TOULOUSE, 2 juillet (Reuters) - Le Premier ministre Manuel Valls a confirmé jeudi à Toulouse que le groupe Airbus avait décidé de construire une seconde usine en Chine destinée à la finition des cabines d'A330 et dont le coût devrait s'élever à environ 150 millions d'euros.

L'avionneur européen possède déjà depuis 2004 un site d'assemblage à Tianjin pour son moyen-courrier A320.

"Ce partenariat, nous l'avons encore approfondi. Airbus a décidé d'amplifier son investissement à Tianjin et de mettre en place un centre de finition de gros porteurs A330", a déclaré Manuel Valls dans son discours de clôture du sommet économique franco-chinois à Toulouse.

Ce second site d'Airbus en Chine, pour lequel la signature doit intervenir ce jeudi après-midi sur le site d'Airbus, sera dédié à l'aménagement intérieur des cabines et à la peinture des avions aux couleurs des compagnies asiatiques clientes de l'avionneur. Il permettra de réaliser la finition de deux avions A330 par mois à partir de fin 2017.

Mardi, Airbus avait annoncé la signature d'un contrat avec la holding publique China Aviation Supplies (CAS) portant sur une commande ferme de 45 long-courriers A330 pour un prix catalogue de 10 milliards d'euros, assortie d'une option pour 30 autres appareils A330. (Johanna Decorse, édité par Yves Clarisse)