SYNTHESE 3-Athènes accepte le projet d'accord sous condition, Berlin doute

mercredi 1 juillet 2015 15h50
 

* Tsipras accepte l'accord des créanciers avec des modifications

* L'Eurogroupe va discuter de la demande de prêt en contrepartie

* La BCE se prononcera sur les liquidités d'urgence aux banques

* Le "non" l'emporte dans les sondages mais l'écart se réduit

* Scepticisme dans la zone euro pour un nouveau prêt à la Grèce

par Lefteris Karagiannopoulos et Paul Taylor

ATHENES/BRUXELLES, 1er juillet (Reuters) - Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a écrit à ses créanciers pour leur dire que la Grèce était susceptible d'accepter leur projet d'accord publié le dimanche -- sous réserve de quelques modifications -- une initiative que l'Allemagne a accueilli avec scepticisme tout en affirmant rester ouverte à la négociation.

En contrepartie, Athènes demande un prêt de 29 milliards d'euros pour couvrir le service de sa dette sur ses échéances des deux prochaines années. L'Eruogrouype

  Suite...