LEAD 2-France-Nouvelles menaces de blocage du tunnel sous la Manche

mercredi 1 juillet 2015 14h40
 

(Actualisé avec citation)

CALAIS, 1er juillet (Reuters) - Les salariés de la SCOP Sea France, qui ont interrompu mardi le trafic dans le tunnel sous la Manche, menacent de perturber la circulation durant 48 heures à partir de jeudi, a annoncé Eric Vercoutre, responsable du Syndicat maritime Nord.

Le trafic Eurotunnel a été suspendu mardi durant plusieurs heures après que des marins ont brûlé des pneus sur les rails.

"Nous allons continuer nos actions pour faire évoluer le gouvernement français. A partir de midi jeudi, nous allons mener des actions en vue de perturber le tunnel", a dit à Reuters Eric Vercoutre, précisant que l'action durerait 48 heures.

Dans l'attente d'une table ronde vendredi entre le ministre Emmanuel Macron et le dirigeant d'Eurotunnel Jacques Gounon, Eric Vercoutre a ajouté qu'il souhaiterait "que le président de la République prenne les choses en mains".

"La mobilisation reste complète et nous poursuivons le mouvement", a complété le dirigeant syndical, ajoutant avoir renforcé les équipes sur les bateaux.

Le délégué du personnel de Sea France a expliqué "que dès que l'on pourra discuter de la manière de sauver nos 600 emplois, nous débloquerons tout dans la minute."

Les marins protestent contre la décision d'Eurotunnel de céder à partir de juillet à la compagnie maritime danoise DFDS deux navires, le Berlioz et le Rodin, jusque-là exploités par la SCOP Sea France et la compagnie My Ferry Link. (Matthias Blamont, avec Xavier Olry, édité par Sophie Louet)