Schäuble-La deuxième lettre de Tsipras n'apporte pas de clarté

mercredi 1 juillet 2015 12h20
 

BERLIN, 1er juillet (Reuters) - La nouvelle offre du Premier ministre grec Alexis Tsipras à ses créanciers internationaux visant à résoudre la question de la dette grecque n'apporte pas de clarification supplémentaire, a estimé mercredi le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble.

"Cela n'a pas permis de fournir plus de clarté", a-t-il dit en ajoutant qu'il n'y avait "pas de base" pour des négociations sérieuses avec Athènes pour le moment.

"Avant tout, la Grèce doit être claire avec ce qu'elle veut", a déclaré Wolfgang Schäuble lors d'une conférence de presse pour présenter le programme budgétaire allemand.

Le ministre a ajouté que la situation avec la Grèce était totalement nouvelle et qu'il était toujours prêt à discuter. (Michelle Martin, Matthias Sobolewski et Madeline Chambers; Danielle Rouquié pour le service français)