SYNTHESE-La Grèce en défaut de paiement, les discussions continuent

mercredi 1 juillet 2015 06h25
 

* Le FMI confirme que la Grèce n'a pas remboursé les sommes dues

* Athènes propose un nouveau plan d'assistance sur deux ans

* Nouvelle téléconférence de l'Eurogroupe ce mercredi matin

* Merkel ne veut rien négocier avant le référendum

* Manifestation d'inquiétude à Athènes

par Robert-Jan Bartunek et Renee Maltezou

BRUXELLES/ATHENES, 1er juillet (Reuters) - La Grèce, qui n'a pas remboursé à temps 1,6 milliard d'euros dus au FMI, est officiellement en défaut de paiement et ne peut plus prétendre aux crédits du programme d'assistance financière qui a parallèlement expiré mardi à minuit, même si les discussions se poursuivent avec une nouvelle réunion de l'Eurogroupe programmée ce mercredi en fin de matinée sur une nouvelle proposition d'Athènes.

Mais les partenaires d'Alexis Tsipras au sein de la zone euro, qui ont très mal pris l'annonce par le Premier ministre grec d'un référendum comparé à un coup de poker, ne semblent guère laisser de place à des négociations avant le scrutin de dimanche.

"La seule chose que nous puissions faire est d'attendre l'issue (du référendum) et voir alors s'il y a des bases pour continuer à aider la Grèce, et de quelle manière", a déclaré mardi soir à Reuters le président de l'Eurogroupe, le Néerlandais Jeroen Dijsselbloem, à l'issue d'une réunion, par téléphone, des ministres des Finances de la zone euro, la 12e depuis l'arrivée au pouvoir à Athènes du parti de gauche anti-austérité Syriza.   Suite...