LEAD 1-La Grèce en défaut de paiement vis-à-vis du FMI

mercredi 1 juillet 2015 03h24
 

(Actualisé avec réaction US)

WASHINGTON, 1er juillet (Reuters) - Le Fonds monétaire international (FMI) a confirmé mardi soir que la Grèce n'avait pas remboursé son échéance de 1,6 milliard d'euros et qu'elle avait demandé un report de l'échéance.

Cet accident de paiement, d'un montant sans précédent dans l'histoire du FMI, fait de la Grèce le premier pays développé en situation d'arriéré de paiement vis-à-vis du Fonds.

"Je confirme que le remboursement de 1,2 milliard de DTS (environ 1,5 milliard d'euros) dus par la Grèce aujourd'hui au FMI n'a pas été reçu. Nous avons informé notre conseil d'administration que la Grèce est désormais en arriérés", a annoncé le porte-parole du Fonds, Gerry Rice.

La Grèce, précise-t-il, ne pourra désormais plus recevoir de financements du Fonds tant qu'elle n'aura pas réglé cet arriéré.

Il a confirmé qu'Athènes avait demandé à bénéficier d'un délai de remboursement. Cette requête sera examinée "en temps voulu" par le conseil d'administration du FMI, a-t-il précisé.

A Washington, le département du Trésor a réagi en appelant tous les protagonistes de la crise de la dette grecque à faire en sorte qu'Athènes reste dans la zone euro.

"Le non-paiement du FMI par la Grèce ce soir lance une procédure prolongée et bien établie au FMI dans le cas d'arriérés", souligne le Trésor dans un communiqué.

"Les Etats-Unis continueront d'encourager toutes les parties impliquées à poursuivre des négociations à même de placer sur la Grèce sur la voie d'une croissance économique au sein de la zone euro sur la base de réformes économiques nécessaires et d'un financement requis qui parvienne à une soutenabilité de la dette", ajoute le Trésor. (Anna Yukhananov et Peter Cooney; Henri-Pierre André pour le service français)